Conseils essentiels

Troubleshooting

Si vous avec acheté un appareil de vaporisation, suivez ces conseils de base :

  • Lors de la toute première utilisation de votre appareil neuf : faites un rodage de 2 à 3 tours de chauffe – à vide – pour éliminer les éventuels résidus d’usine.
  • Il faut bien moudre son herbe : grinder (broyer) est très important, et si votre appareil est à conduction (ou hybride) il faut broyer (ou effriter si on utilise de la résine) bien fin – pas en poussière – mais bien fin. Pour plus de conseils sur les broyeurs c’est par ici.
  • L’herbe doit être bien sèche, n’hésitez pas à la laisser un peu à l’air libre une fois broyée si elle est encore un peu humide.
  • Pour un appareil à conduction, il faut bien tasser l’herbe dans la chambre de vaporisation. Utilisez le réducteur de chambre si vous ne la remplissez en entier. Pour les hybrides, remplissez bien aussi, mais ne tassez quasiment pas, car, de même qu’avec un appareil à convection, l’air doit bien circuler. Pour l’appareil à convection, ne tassez pas du tout. Pour savoir quel type de chauffe vous avez, reportez vous à cette page.
  • Réglez votre appareil à la bonne température : progressivement de 175 à 190°C pour l’herbe séchée jusqu’à trouver votre plaisir, et jusqu’à 215-220°C pour la résine. Plus de conseils si vous avez de la résine.
  • Quand vous inhalez : inhalez lentement et longtemps. Si vous n’avez pas beaucoup de capacité respiratoire, inhalez le plus longtemps que vous pouvez mais surtout doucement et profondément : n’aspirez pas en mode pipe avec des grosses bouffées, ça refroidirait la chambre et vous n’aurez qu’un peu d’air chaud.
  • Quand vous aspirez doucement, vous allez absorber beaucoup de vapeur mais vous ne vous en rendrez pas compte. Contrairement à la fumée, plus dense et plus lourde, la vapeur ne procure pas la même sensation de remplissage des poumons. Inhalez donc avec prudence au début, au risque de vous irriter la gorge en recrachant une vapeur trop chaude.
  • Nettoyez bien votre appareil. Encrassé il donnera un moins bon résultat. Dès que vous finissez d’utiliser l’appareil, si vous pouvez, videz-le immédiatement et nettoyez-le encore chaud, vous éviterez la formation d’une sorte d’huile qui se dépose sur les parois au contact de la vapeur. Plus de conseils sur l’entretien.
  • Vous n’aurez pas la meilleure expérience la première fois : c’est comme toutes les premières fois, il faut un peu persévérer pour prendre tout le plaisir. Chaque appareil demande un temps d’adaptation, même si globalement le conseil reste celui d’une technique d’inhalation qui est toujours la même : inhalez profondément, posément et le plus longtemps possible à chaque inspiration.
  • Pour des conseils plus approfondis, retrouvez ces pages d’aide consacrées aux marques suivantes (section amenée à s’étendre à mesure du recueil d’informations et de tests par l’auteur) :

7th Floor ;

Dynavap ;

Ghost Mv1 ;

StickyBrick Labs ;

Les atomiseurs en 510 : Lamart.ch, MistVape, ModPod Labs (MPL), Prrl Labs, RastaBuddhatao (RBT) ;

Les bûches (en cours) : Epic Vape Enano, Homegrown Log, Underdog, WoodScents Aromalog ;