Grasshopper

Si on est patient et joueur, on prend le seul stylo-convection du marché : le Grasshopper du constructeur Hopper Labs, situé à Boulder dans le Colorado, mais qui fait fabriquer en Chine. Deux mois d’attente au minimum, et un appareil qui a de fortes chances de tomber en panne.

http://reho.st/preview/https://i.imgur.com/IaJie6z.png
Version acier inox en haut à gauche, versions titane pour les autres.
Contenance : dans les 0.1 g

Même si on a une garantie à vie, on devra payer les frais de port pour renvoyer l’appareil défectueux dans le Colorado. Et ce taux de défectuosité est important.

http://reho.st/thumb/https://i.imgur.com/yjIL0pC.png
Autre inconvénient : l’embout buccal devient rapidement chaud, et demandera soit d’attendre entre les lattes, soit d’enfiler à son appareil sa petite capote en silicone.

Si on a un modèle en titane, l’embout va refroidir un tout petit peu plus vite. On passe aussi à plus de 250 € pour un Grasshopper en titane, contre 200 € pour le modèle en acier.  

https://reho.st/thumb/self/466daad249739d78ce86df27221fde7b85329531.png
Faible autonomie, on devra se procurer des batteries de remplacement à 13 € pièce