Sticky Brick Labs

The Runt, dernier modèle en date.
149 € pour un monstre de vaporisation.

L’inventeur passionné en Caroline du Nord – USA qui est derrière Sticky Brick Labs a décidé de répondre à sa façon pour offrir une gamme de pipes capables de délivrer un maximum de vapeur, en conservant un maximum de saveurs, tout en gardant un design simple et des matériaux résistants. Le résultat est fascinant : vapeur douce et abondante, matériaux nobles qui ne laissent pas de goût parasite, et un véritable investissement pour l’avenir tant la bête semble robuste.

Stickybrick Junior à gauche ; à nouveau au centre à côté de son grand frère l’OG Brick ; HydroBrick Maxx à droite.
Contenance : de très peu jusqu’à pas mal, dans les 0.3 g. Accepte aussi les capsules S&B (0.1 g de contenance).

Le principe est simple : tandis que vous aspirez par le gros bout de verre, qui est l’embout buccal, votre briquet s’oriente vers le plus petit tube en verre pour y faire pénétrer de la chaleur. Entre les deux, la chambre de vaporisation, bien isolée dans tout ce bois. Nuages de vapeur instantanés et abondants, moyennant une petite phase d’apprentissage.

Petit bémol : on peut avoir de bons résultats au début puis perdre le coup de main sans savoir pourquoi : la longueur de la flamme de votre briquet a sûrement changé, ou votre aspiration était différente. Il faut veiller aussi à garder la brique horizontale.

Le danger donc : combustion si flamme trop longue, longues inhalations de pur air chaud si flamme trop petite, et/ou si mauvais positionnement, avec des sensations désagréables dans la gorge à la clé. Appareil exigeant donc, au début, à être vigilant et à maintenir l’équilibre aspiration lente et bonne distance de la flamme.

Seul l’extérieur de la flamme bleue doit pénétrer le tube d’entrée de chaleur, ne mettez pas plus de cette flamme sous peine de combustion.

Un accessoire est apparu à l’été 2018 : toutes les briques sont vendues avec un « disque restricteur » qui évite les mauvaises expériences et qui fait office de « petites roulettes » jusqu’au moment où vous maîtriserez votre inhalation – ou même vous pourrez laisser ce disque et vous n’aurez plus à vous inquiéter en utilisant un briquet à très grosse flamme.

Pour éviter la combustion (à gauche), on peut utiliser une pièce à insérer dans la brique (à droite) qui annule tout risque de fumée.

Dès qu’on maîtrise l’appareil, les autres modèles des autres marques semblent d’un coup inutilement compliqués, avec leur temps de chauffe, leur manque d’autonomie, et/ou leur goût moyen à partir de la deuxième ou troisième latte.

Toutes les bouffées restent parfaites jusqu’à la fin (grâce au type de chauffe 100 % convection) – toujours à condition que vous maîtrisiez la juste mesure dans l’approche de la flamme.

Conseil important : prenez le « bent flame intake » (tube d’entrée de flamme en angle) qui est de base sur The Runt et le Junior, mais à acheter séparément pour les autres. Il est beaucoup plus facile avec cet élément de chauffer uniformément.

Ce tube pour faire entrer la chaleur est adaptable sur toutes les briques. Il permet de mieux répartir la chaleur que la version droite.

Avec un StickyBrick c’est une liberté absolue, la possibilité de remuer vite et propre entre chaque latte, et le choix de l’orientation de votre flamme qui permet de décider très exactement à quelle température et à partir de quel endroit de la chambre vous produisez le nuage de vapeur.

Le coup de main se trouve vite dès qu’on arrive :

  • d’une part à moduler son inhalation sachant que : inhaler plus vite = ça refroidit, et inhaler moins fort = ça chauffe ;
  • d’autre part à faire des petits mouvements avec sa flamme pour répartir la chaleur dans toutes les directions à l’intérieur du tube .

Et comme vous voyez la vapeur dans l’embout à mesure que vous inhalez, vous pouvez vérifier visuellement pendant la bouffée si la densité de la vapeur est telle que vous la souhaitez, et vous pourrez décider de continuer à chauffer plus haut, ou à l’inverse d’arrêter la chauffe en fonction.

Liens boutique pour :

___

Les américains sont toujours très friands de pipes à eau, et l’efficacité des « briques » a suscité une attirance forte pour soit une fixation de la brique à un bang via adaptateur, soit carrément un modèle consacré à la pipe à eau (peu conseillé car apprentissage long).

Stickybrick Jr et son adaptateur vers du 14 mm ; HydroBrick Maxx et son embout tube qui fait ici office de connecteur ; et enfin Flip Brick (80 €).

___

Concernant les briquets, quelques conseils en suivant ce lien.