Sélection sélective des meilleurs vaporisateurs

(pour une liste exhaustive de boutiques c’est ici)

Sommaire de la page


Du moins cher au plus cher : les modèles portables

Du moins cher au plus cher : les appareils de salon (fixes)


Du moins cher au plus cher : les modèles portables


  • de 50 à 75 € = le VapCap M de chez Dynavap
VapCap, le « M », version 2021.
Contenance : 0,01 – 0,07 g
Autonomie : illimitée, tant qu’il y a du gaz dans le briquet.
Lien constructeur

Le VapCap fonctionne avec un briquet à flamme bleue : on chauffe le capuchon sur le côté en le faisant tourner sur lui-même dans la flamme, et quand il clique, on peut inhaler !

Depuis récemment des petits boîtiers permettant de chauffer par induction, et donc sans briquet et sans tourner, ont fait leur apparition dans les boutiques.

Inédit et simple à la fois, ce petit vapo est chaudement recommandé par tout le monde. Avec son petit trou qui fait appel d’air, vous pouvez, en posant votre doigt dessus pendant l’inhalation, obtenir une sensation très proche du joint. Laisser ce trou ouvert est cependant possible pour un tirage confortable.

Le VapCap permet une utilisation à la demande, contrairement à la majorité des appareils portables qui exigent de faire une session.

Fonctionne très bien aussi avec de la résine.


Lien boutique (VapCap M 2020 – Vapeur Shop – 47 €)

Lien boutique (VapCap M 2020 – Vaposhop – 57 € )

Lien boutique (VapCap M 2021 – Vapeur Shop – 74 €)

Lien boutique (VapCap M 2021 – Docteur Vaporisateur – 74 € )


Pour une présentation complète de ce VapCap M, et d’autres modèles encore, en bois, en titane ou en verre, et tout plein de conseils : retrouvez la page détaillée de tout ce qui touche au VapCap de chez Dynavap.


  • 75 € = Xmax Starry 3.0 de TopGreen Tech
Xmax Starry 3.0
Xmax Starry 3.0 – version 2019
Contenance : 0,2 – 0,3 g
Autonomie : 3-4 sessions par pile
Lien constructeur

Compact, avec une batterie standard amovible 18650, une chambre en céramique, le Starry V3 est à conduction : on pourra tirer dessus de courtes lattes et se rapprocher de l’effet de tirage sur un pétard.

Attention : comme tous les appareils à conduction, il est important d’effriter très fin et de bien tasser dans la chambre. Il sera aussi impératif de faire toute une session, pas d’usage à la demande possible.

Si vous êtes sur un petit budget mais que vous tenez à avoir un petit modèle à batterie amovible, ce sera cet appareil qui fait le compromis.

Lien boutique (Starry 3.0 – La Centrale Vapeur – 75 €)

Nota bene : Prenez en compte qu’avec un seul appareil à batterie bon marché, vous devez être un usager relativement ponctuel. Facilité de nettoyage, puissance, durabilité… ces qualités ne sont pas là, et c’est normal vu le faible coût. Si vous êtes un usager intensif, par exemple pour raison médicale, allez directement au Mighty ci-dessous – ou envisagez le VapCap, ou un appareil non mobile.

Et même si vous n’êtes pas un usager régulier, considérez que si vous pouvez économiser pour avoir, un peu plus tard, un appareil que vous utiliserez vraiment et longtemps, autant éviter d’obtenir maintenant un objet inutile.

Important donc : si vous le pouvez, mettez un peu plus. Je vous encourage donc VIVEMENT : sautez les prochains paragraphes et arrivez ci-dessous aux Arizer à plus de 150 € certes, mais qui seront durables et efficaces.

Plutôt mettre 200 plus tard que perdre 100 aujourd’hui, quelque chose comme ça.


  • Alternativement, dans les mêmes prix, le Fury 2 de la marque Healthy Rips
HR Fury 2
HR Fury 2
Contenance : 0,15 – 0,25 g
Autonomie : 3 sessions par charge
Lien constructeur

Appareil hybride cette fois, donne de meilleurs résultats que le Starry : un tirage plus aisé et un embout qui ne crame pas les lèvres. Point noir : une faible autonomie, aggravée par le fait que la batterie est inamovible.

Très similaires au Fury 2, toujours avec une chambre en acier, mais proposés par d’autres constructeurs, retrouvez des modèles qui utilisent la même coque : le One de Planet of the Vape, le Smono 3 et le Fenix Mini de Weecke.

Pour vous procurer ces versions approchantes du Fury 2 en France :

Lien boutique (Fenix Mini – Docteur Vaporisateur – 75 €)

Lien boutique (Smono 3 – Vaporisateur.net – 79 €)


  • Amélioration du Fury 2, le Fury Edge de Healthy Rips aussi, gagne en batterie.
Plus d’autonomie (6 sessions), étudiez la piste du Fury Edge, un poil plus gros mais avec 700 mAh de plus – et aussi pas mal plus cher…
Lien constructeur

Déballage maison du Edge, en cours de test actuellement : vidéo YouTube.

Lien boutique (Fury Edge – Healthy Rips – 130 €)

Lien boutique (Fury Edge – Vape Wellness – 150 €)

Chambre en acier , USB C et charge rapide, capsules très pratiques pour utilisation nomade (à se procurer par exemple ici), possibilité de mettre comme embout buccal un « hula stem » (ici) ou un adaptateur pipe à eau, le Fury Edge a des avantages certains mais un prix global élevé.

Accessoire indispensable selon moi pour tous les Fury et assimilés : les capsules en acier qui permettent un grand confort d’utilisation.

À venir : le Rogue avec une encore meilleure autonomie, et un bol plus gros :


Dans ce type de vapo petit mignon, le Pax 2 n’est pas franchement conseillé, ni à plus forte raison le Pax 3, qui est plus cher et avec des améliorations mineures. Entre ces deux générations, le mieux consiste en un revêtement désormais brillant et non plus mat, et en quelques évolutions logicielles.

Il vous en coûterait finalement beaucoup, vous obligeant à ajouter des accessoires, pour une technologie périmée et une batterie soudée.

Le Pax et ses coûteux accessoires (grille et pusher, indispensables pour un usage confortable)
Lien constructeur

Mettez un peu plus pour un bon appareil à batterie amovible, ou économisez votre argent en prenant un Starry 3 par exemple.


Conseil malin : pour moins de 150 €, consultez cette revue des appareils à visser sur un « mod » (pas de vis au format 510) si vous utilisez déjà ce matériel pour votre cigarette électronique.


Dans la tranche 150-250 €, le choix est large, avec des appareils plus que corrects.

Trois se détachent, meilleurs dans leur catégorie respective.


On commence avec le Arizer ArGo, trouvable neuf entre 140 et 170 €, à batterie standard amovible, et au chemin de vapeur fait de verre. Le meilleur compromis à mon sens pour un appareil discret et au goût parfait grâce à l’embout 100 % en verre, y compris la chambre de vaporisation.

Arizer Go, ou ArGo.
Contenance : 0,15 – 0,2 g
Autonomie : 3-5 sessions par pile
Lien constructeur

Lien boutique (ArGo – Vaposhop – 139 €)

Lien boutique (ArGo – Docteur Vaporisateur – 159 €)


Dans les mêmes prix, toujours chez les canadiens d’Arizer, le grand frère de l’ArGo, même principe, avec un long chemin de la vapeur en verre, et avec de très bonnes saveurs, mais plus gros et moins nomade, le Solo II, équipé d’une grosse batterie scellée qui à une excellente autonomie, d’un long embout, et dont le tirage est un peu serré (mais beaucoup plus aérien que celui du Solo 1 cependant).

Arizer Solo II
Contenance : 0,15 – 0,2 g
Autonomie : 6-7 sessions par charge
Lien constructeur

Lien boutique (Solo II – Vaposhop – 139 €)

Lien boutique (Solo II – Docteur Vaporisateur – 159 €)

Petit conseil : préférez un embout qui permet une vapeur plus douce.

On dirait que c’est trivial, mais quand votre embout fait un angle, la vapeur est beaucoup plus agréable.
On perd en portabilité ce qu’on gagne largement en production de vapeur, plus dense et moins chaude.
Lien boutique pour 20 €


Enfin le très design et sophistiqué Pax-like, tout petit, à conduction (donc n’oubliez pas d’effriter beaucoup et de tasser), avec batterie standard changeable au format 18650, un chemin de vapeur, de la chambre à l’embout, en céramique : le Da Vinci IQ 2, dans les 220 €.

Da Vinci IQ 2
Contenance : de 0,1 à 0,2 g (avec réducteur de chambre) sinon 0,3 à 0,4 g
Autonomie : 3-5 sessions par pile
Lien constructeur

Le IQ a pour lui d’être très petit, à conduction, un peu chaud et sec lors de certaines sessions ? Prendre soin de bien le nettoyer à la longue, ce qui est fastidieux.

Lien boutique (IQ 2 – Docteur Vaporisateur – 219 €)


Passée la barrière de 230 €, en appareil mobile, il n’y a plus trop de concurrence, Storz & Bickel tient le haut du pavé.


  • 250 € = Storz & Bickel Mighty
S&B Mighty
S&B Mighty
Contenance : 0,2 – 0,4 g (selon usage capsule ou pas)
Autonomie : 4-5 sessions par charge
Lien constructeur

En matière de portable, on ne prendra aucun risque avec ce modèle : une session avec le Mighty, et c’est plein de nuages assurés, avec une restitution parfaite des saveurs. Excellente autonomie (contient 2 batteries 18650 hélas scellées) avec environ 5 sessions par charge, et excellente longévité vu la qualité de fabrication.

Lien boutique (Mighty – Vaposhop – 245 €)

Lien boutique (Mighty – Docteur Vaporisateur – 269 €)

Petite astuce si vous ne remplissez pas totalement la chambre de votre S&B : afin de la stabiliser, posez sur l’herbe le « liquid pad », fourni avec l’appareil.

Alternative : son petit frère le Crafty +
195 € sur Vaposhop ou 208 € chez Docteur Vaporisateur
Même contenance. Nécessite lui une « app » pour un réglage au degré près
Autonomie : 3-4 sessions par charge
Lien constructeur

De tous les appareils hybrides et à batterie sur le marché, vous avez avec ces appareils Mighty & Crafty les meilleurs. Beaucoup d’autres ne sont au final que de mauvaises copies.

Des accessoires peuvent encore améliorer l’expérience, certains se rendant indispensables comme par exemple :

La capsule en cuivre plaqué or, plus résistante que celle de base en aluminium, à 10 € pièce
…ou un socle pour le Mighty qui de base ne tient pas debout.

Je reviendrai beaucoup à cette marque Storz & Bickel (S&B) car elle est la seule à avoir fait reconnaître comme appareils médicaux ses vaporisateurs.

Pour information, l’entreprise Storz & Bickel, dont le premier prototype de vaporisateur remonte à 1996, a été fondée en 2002 à Tuttlingen en Allemagne, puis a été achetée en 2018 par Canopy Growth, une entreprise canadienne basée dans l’Ontario et spécialisée dans le cannabis médical.


En guise de conclusion sur les « portables », si vous hésitez encore, lisez mon avis personnel ici.


Du moins cher au plus cher : les appareils de salon (fixes)


  • 110-140 € = Arizer Extreme Q
Arizer Extreme Q
Contenance : 0,05 – 0,3 g
Lien constructeur

Les canadiens d’Arizer ont conçu cet appareil à télécommande bien sympathique : à convection, l’Extreme Q est capable de remplir un ballon à la manière du Volcano (voir ci-dessous), ou d’être utilisé avec un tube. On peut micro-doser seul, ou, si on est plusieurs dessus, vaporiser une quantité importante en une seule séance.

Lien boutique (Extreme Q – Vaposhop – 109 €)


La gamme StickyBrick : Maxx, Hydrobrick, OG Brick, The Runt, Junior, Flip.
Contenance (toutes les briques ont la même) : 0,05 – 0,3 g

Avec la ligne des belles briques en bois produite par Sticky Brick Labs, ces « vapo-pipes » qui requièrent l’utilisation d’un briquet butane, on frôle la perfection pour un gros fumeur qui veut transiter à la vaporisation et qui refuse les gadgets électroniques. Il aura un appareil de folie, qui ne tombera jamais en panne, à la demande, uniquement convection. Exige cependant un coup de main à prendre pour des résultats constants, et performants. Malgré cet obstacle, personnellement, si je devais ne choisir qu’un seul appareil pour remplacer tous les vapos du monde, c’est une brique de StickyBrick que je choisirais en premier.

Tous les détails, les liens boutiques, les prix et des conseils sur la gamme StickyBrick sur la page consacrée aux briques.

Mais j’entends d’ici les critiques « c’est pas super pratique en soirée ». Et je répondrais : c’est pour ça que je le mets en « vapo de salon » alors qu’il est portable, techniquement.


Silver Surfer Vaporizer (SSV)
Contenance : 0,1 – 0,2 g
Lien constructeur

Sans doute un de mes favoris parmi tous les vaporisateurs : le SSV est durable, à la demande, à convection, facile à ranger, facile à nettoyer, facile à utiliser… Gros nuages, grosses saveurs, gros effets.

Lien boutique (SSV – La Centrale Vapeur – 249 €) – modèle Spherical Ground Glass (SGG) avec outil mains libres.

Lien boutique (SSV – Docteur Vaporisateur – 249 €) – modèle classique, prévoir l’outil mains libres.

Plus sur cette marque du Colorado 7th Floor sur la page consacrée à la marque.


  • Alternative moins chère dans les 200 € : le Plenty de Storz & Bickel
S&B Plenty
Contenance : 0,2 (en réduisant la taille de la chambre) – 1 g
Lien constructeur

Lui aussi en mode aspiration directe via un tube, le Plenty en a un en métal et torsadé, qui permet de refroidir la vapeur. Probablement un des vaporisateurs les plus puissants qui soient, en grande partie à convection, à session, avec garantie S&B d’une norme de qualité type matériel médical.

Important : il faudra poser le « liquid pad » (fourni) par dessus l’herbe pour la stabiliser dans la chambre (à défaut vous aurez de l’air chaud mais pas de vapeur). La chambre du Plenty contient en effet 1 gramme ce qui est overkilled et même peu efficace : mieux vaut doser 0.2 g, au plus, et la recouvrir ainsi, pour de bons résultats.

Lien boutique (Plenty – Vaposhop – 165 €)

Lien boutique (Plenty – Docteur Vaporisateur – 199 €)


  • 320 € = Storz & Bickel Volcano Classic
S&B Volcano Classic
Contenance : 0,2 (en utilisant le réducteur de chambre) – 1 g
Lien constructeur

La référence depuis sa sortie en l’an 2000, le Volcano a été élaboré par la firme allemande Storz & Bickel. L’appareil est adapté aux usagers vétérans et médicaux. L’herbe est vaporisée dans un ballon équipé d’une valve. Une fois plein, plus qu’à aspirer à la demande dans ce ballon rempli.

Très pratique pour un usage à plusieurs, le ballon a l’avantage de ne pas demander de technique particulière, ni ne présente aucune restriction dans le flux d’air, on peut inhaler comme on veut on aura toujours de la vapeur.

Lien boutique (Volcano – Vaposhop – 285 €)

Lien boutique (Volcano – Docteur Vaporisateur – 319 €)


  • 290 € à 400 € = Herborizer Ti

Made in France, cocorico, un élément de chauffe fait entièrement de titane qui s’adapte sur une pipe en verre.

Sans doute le top du vaporisateur sur secteur. Livré avec un contrôleur de température analogique ou numérique. Ce vaporisateur a ma préférence sur le Volcano car en matière de ballon je trouve vite l’engin un peu envahissant, bruyant (quand il remplit le ballon) et en plus j’aime pas le bruit du plastique froissé. Si vous avez déjà la verrerie, il ne vous en coûtera « que » 290 €. Vapeur pure, facile à obtenir, on est face à ce qui ce fait de mieux en matière de vaporisation.

Herborizer Titane – ici installé sur pipe en verre type « Sherlock »

Lien boutique (Système Ti – site constructeur – 289 €)


Pour une sélection moins sélective.


Une question ? Contactez moi sur vaporiste.site [at] gmail.com