Appareils fixés sur un pas de vis 510

Si on est déjà équipé d’un bon « mod » que vous utilisez pour votre cigarette électronique (JoyeTech Evic, Eleaf Pico, Wismec Reuleaux, etc), collez-y une des inventions listées sur cette page – cliquez sur le nom du modèle pour accéder à la boutique.

Quelques exemples, de gauche à droite : MistVape Imp sur Eleaf IStick Pico 25, MistVape Imp Beta,
Divine Tribe DC2, RBT Splinter V2 sur Joyetech Evic V2 Mini, Vivant 5-Ten Beta, MPL StemPod sur Wismec Reuleaux DNA200

Pour résumer, il s’agit de détourner l’utilisation des résistances des atomiseurs de cigarettes électroniques : au lieu de vaporiser du liquide nicotiné amené à même la résistance, on va ici chauffer l’air par convection et c’est ce flux d’air qui passera au travers de l’herbe ou de la résine que vous souhaitez vaporiser.

  • Le MPL StemPod, et sa déclinaison en moins chère le Stempod Si.
StempPod OG, la version originale à $125 USD
StemPod Si, version bon marché à $60 USD. Voir ici un test de ce modèle.
DC de deuxième génération
  • Lamart.ch avait en boutique le TuboX, version en 510 du Tubo. Il propose désormais le TetraX, modèle dérivé de son nouveau vaporisateur le Tetra, avec maintenant quatre éléments chauffants.
Les 4 résistances dans le TetraX
  • MistVape propose un Impcognito, un bel objet en bois.

MistVape propose aussi en 510 un modèle destiné à chauffer par induction un VapCap (cf. cette section inducteurs sur la page Dynavap).

  • La marque DreamWood a concu le Glow, également en bois.
  • RastaBuddahTao n’a pas très bonne réputation concernant les talents de communication de son fondateur. Mais quand on en vient à la qualité de fabrication, on ne peut que recommander le RBT Splinter
RBT Splinter, avec embout allongé.
  • Ember by Prll Labs, un concept original où vous tournez l’élément chauffant attaché au mod sur une forme de pipe.

https://vgoodiez.com/products/ember-by-prll-labs-no-mod-battery

  • Pour ne faire aucune concession en terme de performances, Bud – le Vape Critic – vous fabrique avec ses petites mains le G43. Ce modèle un peu spécial requiert une pipe à eau en 14 mm, ou, toujours en 14 mm, une pipe de type « sherlock ». Amateur d’armes à feu, Bud a aussi choisi le nom G43 car il signifie :

Glass pour l’utilisation du verre dont est majoritairement fait le G43 ;

4 mm de diamètre de la tige en verre qui permet de saisir l’engin ;

3 mm de diamètre des petites billes en verre qui enserrent l’élément chauffant.

Le G43 au repos, un mix entre l’élément chauffant du Glass Symphony inséré dans de petites billes en verre, et la technique du Tubo/Tetra pour insérer l’herbe dans la verrerie.